LE VISAGE DE L’ACTUALITÉ : SOPHIE PAGAN SEDJAI  par JEAN-MARIE GUICHARD

 

Sophie Pagan Sedjaï vit et travaille dans la Pévèle (1). C’est là qu’elle a créé son entreprise il y a un peu plus d’un an, SPS, comme ses initiales. Un projet innovant qui lui a valu de décrocher ce mois-ci le troisième prix des Trophées « Elles créent en Nord Pas-de-Calais » (2). Son créneau principal : la gestion des impayés.

 

 

 

 S.P. Sedjaï à la Cité des sciences le 13novembre pour la remise de son prix: un chèque de 1 500 E et un accompagnement d'un an.

 

 

« Le jury a été séduit par le caractère original de mon entreprise, déclare avec beaucoup d’assurance la jeune femme de 29 ans.

J’ose même dire que je suis la seule dans le grand Nord à aborder la problématique sous cet angle… » Sophie est originaire d’Amiens. Elle est arrivée à Lille en 2001 pour suivre des études de gestion à l’École supérieure des affaires. Une formation qui lui permet aujourd’hui de proposer ses services aux entreprises, petites ou grandes, confrontées à des problèmes de factures impayées. Sa spécialité : trouver des solutions adaptées à chaque situation. « Je vais sur le terrain, à la rencontre des équipes, des comptables et je travaille avec eux, sur place. C’est ce qu’on apprécie dans mon job, ma disponibilité et ma façon de m’adapter aux cas les plus divers. » Le boulot de Sophie est d’autant plus apprécié ces temps-ci que les problèmes de trésorerie se multiplient dans les entreprises : les banques ayant revu leurs conditions, le crédit inter-entreprises prend le relais. « Or il faut savoir que, dans la majorité des cas, on peut éviter le retard de créances en anticipant. Seul un quart des impayés est le résultat d’une insolvabilité avérée, le reste provient surtout d’une mauvaise anticipation. Pour éviter d’en arriver là, il faut du personnel formé à la « culture cash », capable de détecter les signes d’alerte et de prévenir le problème d’impayé qui se dessine en prenant les bonnes décisions en amont… » Notamment bien connaître la solvabilité de ses partenaires et clients. La société SPS (3) dispose à cet égard d’une maîtrise des outils de surveillance commerciale qui permet de mieux choisir ses fournisseurs.

Pour résumer, SPS propose donc une offre de service innovante fondée sur l’audit des risques, une hotline « impayés » et des cycles de formation méthodiques qui s’adressent tant aux personnels administratifs et comptables qu’aux forces de vente et équipes commerciales. Parmi ces formations, des méthodes pour mener un recouvrement à l’amiable, pré-contentieux voire judiciaire.

« Je gère mon entreprise seule mais je ne suis pas isolée pour autant. Je me développe grâce aux réseaux, je suis bien entourée par des experts établis. Et les résultats sont là. SPS affiche un beau taux de réussite et un beau taux de fidélisation des débiteurs. Mon entreprise est destinée à se développer… » •  

 

(1) En raison de son activité professionnelle, Sophie ne souhaite pas qu’on donne plus de précisions.

(2) Le trophée de Sophie Pagan Sedjaï a été remis par KPMG région nord, société internationale spécialisée dans l’expertise comptable.

(3) Plus de renseignements sur www.sps-conseil.com

 

 

Partagez

Laisser un commentaire